Economie Slow-tourisme café

Genius Loci, une innovation dans le domaine de la valorisation du patrimoine et du slow-tourisme va -t-elle permettre de contribuer au développement économique de nos régions?  Comment la crise COVID a-t elle accéléré ce processus?

L’industrie du tourisme est depuis longtemps reconnue comme l’un des principaux moteurs de l’économie mondiale. Elle englobe un large éventail d’activités, allant des voyages internationaux aux services hôteliers en passant par la restauration, le transport, les loisirs et la culture. Non seulement le tourisme offre des opportunités d’exploration et de découverte, mais il exerce également un impact économique significatif à travers le monde. Dans cet article, nous examinerons en détail le pouvoir économique du tourisme, en nous penchant sur la création d’emplois, la croissance économique, les investissements, les effets multiplicateurs et les défis auxquels l’industrie est confrontée.

Le tourisme peut contribuer directement et indirectement à la croissance économique d’un pays ou d'une région

Le tourisme apparaît comme un puissant moteur économique appelé de surcroît à gagner encore en importance selon Jeremy Boher. La contribution directe du tourisme au PIB mondial est de l’ordre de 3,1 %. En France, ce chiffre est estimé à 8% et en Suisse dans le canton de Vaud à 7.2%. Cette estimation concerne la somme des valeurs générées par les industries touristiques dont l’hébergement, la restauration, les agences de voyage, le transport, les activités culturelles et le commerce de détail de biens caractéristiques du tourisme d’après l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Le tourisme stimule donc la croissance économique de plusieurs manières :

  1. Augmentation des Recettes : Le tourisme génère des recettes substantielles grâce aux dépenses des voyageurs pour l’hébergement, la nourriture, le transport, les activités de loisirs, les achats de souvenirs, etc.
  2. Investissements dans l’Infrastructure : L’industrie touristique nécessite des infrastructures telles que les aéroports, les routes, les hôtels et les attractions. Ces investissements dans l’infrastructure stimulent la croissance économique à long terme.
  3. Stimulus pour d’Autres Secteurs : Le tourisme stimule d’autres secteurs de l’économie, notamment l’agriculture, la pêche, la culture, le commerce de détail, l’industrie alimentaire, la construction, etc.

Balance des Paiements : Le tourisme peut contribuer de manière significative à la balance des paiements d’un pays, en apportant des devises étrangères par le biais des dépenses des visiteurs internationaux.

Il est également intéressant de calculer la contribution totale du tourisme à l’économie en incluant ses effets économiques indirects et induits. Il s’agit de consommations intermédiaires effectuées par les entreprises du secteur touristique, c’est-à-dire les biens et les services que les entreprises touristiques achètent auprès de leurs fournisseurs. Ainsi, selon le World Travel & Tourism Council, la contribution totale du tourisme au PIB mondial est de 9,8 %. C’est plus que la contribution de l’industrie automobile, de l’industrie pétrolière ou de l’industrie agroalimentaire. IL y a donc un effet multiplicateur.

Les effets Multiplicateurs du Tourisme régional

Les effets multiplicateurs sont un concept économique important qui explique comment une dépense touristique initiale peut entraîner une série de dépenses supplémentaires dans l’économie. Par exemple, lorsqu’un touriste séjourne dans un hôtel, l’argent qu’il dépense ne profite pas seulement à l’hôtel, mais il circule également dans l’économie locale. Le propriétaire de l’hôtel peut acheter des produits locaux, embaucher du personnel local, qui à son tour dépensera son salaire dans la région, créant ainsi une cascade d’effets économiques bénéfiques.

Les effets multiplicateurs peuvent être plus importants dans les pays en développement, où le tourisme peut stimuler la croissance économique, réduire la pauvreté et améliorer les infrastructures locales. Cependant, ils sont également présents dans les économies développées, où le tourisme est un pilier économique solide.

Le tourisme vecteurs d’emplois

Le tourisme est donc un moteur mondial de progrès et de transformation économiques, et un secteur clé pour les pays les moins avancés, où l’industrie représente 7 % du commerce international. Il contribue à créer environ 9% des emplois dans le monde ce qui représente environ 280 millions d’emplois. Selon apolitical, c’est le premier employeur pour les femmes et les jeunes, et il est principalement composé de petites et moyennes entreprises (PME), qui représentent environ 85 % des entreprises en activité. Voici comment le tourisme est vecteur d’emplois: 

  1. Emplois Directs : Les emplois directs sont ceux qui sont directement liés à l’industrie du tourisme. Ils comprennent les emplois dans les hôtels, les restaurants, les compagnies aériennes, les agences de voyage, les attractions touristiques, les guides touristiques, etc.
  2. Emplois Indirects : Les emplois indirects sont créés dans des secteurs liés au tourisme mais qui ne sont pas spécifiquement dédiés à cette industrie. Par exemple, la demande de produits agricoles, de matériaux de construction et d’autres biens et services augmente en réponse à l’afflux de touristes.
  3. Emplois Induits : Les emplois induits résultent des dépenses des employés des secteurs du tourisme et des employés des secteurs indirects. Lorsque ces travailleurs dépensent leur salaire dans d’autres secteurs de l’économie, cela génère des emplois supplémentaires.
  4. Emplois saisonniers et à temps partiel : Le tourisme offre de nombreuses opportunités d’emplois saisonniers et à temps partiel, ce qui est bénéfique pour les étudiants, les retraités et d’autres personnes à la recherche de flexibilité.

Défis et opportunités de l'économie touristique

Bien que le tourisme ait un potentiel économique considérable, il est confronté à des défis importants. Certains de ces défis comprennent :

  1. Saisonnalité : De nombreuses destinations touristiques connaissent des saisons hautes et basses, ce qui peut rendre difficile la stabilité de l’emploi et la gestion des flux touristiques.
  2. Impacts environnementaux : Le tourisme de masse peut avoir des impacts environnementaux négatifs, tels que la surconsommation de ressources, la pollution et la dégradation des écosystèmes.
  3. Inégalités économiques : Dans certaines régions, les bénéfices économiques du tourisme ne sont pas répartis équitablement, créant des inégalités économiques.
  4. Dépendance Économique : La dépendance excessive au tourisme peut rendre les économies vulnérables aux fluctuations du marché et aux crises.

Cependant, ces défis peuvent également être des opportunités pour améliorer la durabilité et l’inclusivité de l’industrie touristique. Les efforts visant à réguler le surtourisme, à promouvoir le tourisme responsable et à investir dans la formation et l’éducation des travailleurs du secteur peuvent contribuer à maximiser les avantages économiques du tourisme tout en minimisant ses impacts négatifs. Le Covid a d’ailleurs été un accélérateur pour le tourisme durable

Vers un tourisme post Covid plus local et durable

Il existe divers facteurs qui peuvent impacter la croissance du tourisme et donc du développement économique. Il peut s’agir du contexte politique et de la sécurité qui rend l’accès au pays difficiles pour les voyageurs. ll peut également s’agir d’une crise économique ou encore d’une crise mondiale telle que le COVID.

Selon l’ONU la pandémie a donné un coup d’arrêt brutal au tourisme international qui a mis en lumière l’importance du secteur à la fois pour les économies nationales et pour les moyens d’existence individuels. Les pays ont été contraints de diversifier leur secteur d’activité et selon l’OMT beaucoup de destinations développent le tourisme interne et le tourisme rural pour aider les économies locales des zones rurales et en crise à stimuler la création d’emplois et protéger les ressources naturelles et le patrimoine culturel. La priorité était donc donnée au tourisme national dans une démarche de développement durable ou de slow-tourisme. Selon l’OMT, cette tendance permet également de reconnecter les populations à leur patrimoine et d’élargir les possibilités d’accès à la culture et de participation culturelles.

Selon l’Unesco, redémarrer le tourisme post Covid est une préoccupation centrale pour de nombreux gouvernements à travers le monde. Or, les mesures mises en place aujourd’hui vont influencer le tourisme de demain ; la pandémie a donc ainsi offert l’opportunité de reconstruire un secteur touristique plus fort, plus agile et durable.

Genius Loci répond au besoin d’un tourisme régional, plus local et plus durable

Genius Loci permet de valoriser régions et des territoires entiers de manière durable et participative. Cela permet non seulement aux touristes étrangers de profiter de contenu uniques et riche émotionnellement mais également aux locaux de découvrir leur propre régions.

Les flux de visiteurs sont actuellement trop concentrés dans les principales attractions touristiques. On parle parfois de “surtourisme” dans certaines régions.  En revanche, avec l’essor d’un tourisme plus durable, les régions plus reculées ou les petits villages ont une carte à jouer pour profiter de cette manne économique. Encore faut-il savoir valoriser ce “petit” patrimoine. Saviez-vous qu’un simple panneau touristique coûte entre 2’500 et 5’000 francs? 

En Europe, seuls 517 sites sont inscrits au patrimoine de l’Unesco et attirent le tourisme de masse. Les 200’000 autres agglomérations n’ont actuellement pas de solution de valorisation du patrimoine qui réponde à leurs besoins. Le potentiel est pourtant infini. Les médailles connectées Genius Loci permettent de pallier ce manque. Le projet peut être développé non seulement dans toute la Suisse, riche en patrimoine local, mais également dans toute l’Europe et ailleurs dans le monde. Nous pensons que nos médailles peuvent devenir une véritable infrastructure touristique européenne, et un élément de mobilier urbain.

Genius loci - Slow-tourisme région

Un tourisme de proximité pour un développement économique responsable

Le tourisme est bien plus qu’une simple activité de loisirs. C’est un puissant moteur économique qui contribue à la création d’emplois, à la croissance économique, à la stimulation des investissements et à l’amélioration des infrastructures. Toutefois, il est essentiel de gérer cette industrie de manière responsable afin de maximiser ses avantages tout en minimisant ses inconvénients. En favorisant une croissance touristique durable et équilibrée, les destinations du monde entier, même excentrées, peuvent exploiter pleinement le pouvoir économique du tourisme pour le bénéfice de leurs économies et de leurs populations. Genius Loci répond à ces besoins.